La pédagogie montessori

​"N’élevons pas nos enfants pour le monde d’aujourd’hui. Ce monde aura changé lorsqu’ils seront grands. Aussi doit-on en priorité aider l’enfant à cultiver ses facultés de création et d’adaptation". Maria Montessori
Maria Montessori

Maria Montessori.jpg

 

Maria Montessori est une des premières femmes diplômées de médecine en Italie. Elle s’intéresse entre autre, à l’enseignement et aux travaux de grands pédagogues comme Itard et Seguin.  En 1907, à Rome dans le quartier de San Lorenzo, on lui confie une maison dans laquelle des enfants des rues sont accueillis. L’objectif étant d’empêcher l’errance des enfants et de leur prodiguer des soins d’hygiène.

 

 

Cette maison, La Casa dei bambini devient une base de recherche, un laboratoire d'expérimentation où Maria Montessori construit et éprouve sa méthode. Elle voyagera par la suite dans le monde entier pour enseigner sa méthode. 

Elle décède aux Pays Bas en 1952. 

La pédagogie - les principes fondamentaux

Une éducation comme aide à la vie

 

Dans cette pédagogie, l’enseignant - nommé éducateur - respecte le rythme propre de l’enfant et ses particularités individuelles tout en l’éveillant à la vie sociale. Il offre un cadre adapté à ses besoins psychologiques (cadre de vie, environnement propre et ordonné respectueux de la nature et des autres, écoute de l’adulte et de l’enfant).

La pédagogie Montessori est basée sur des activités qui développent les sens, l’ordre, la concentration, la coordination motrice et l’autonomie. Elle permet souvent de combattre l’échec scolaire car les enfants apprennent en manipulant du matériel pédagogique et prennent plaisir à apprendre. Cette pédagogie permet de développer au maximum les potentialités de chacun, aide l’enfant à grandir dans la confiance en soi et dans les autres.

Le développement de l‘enfant passe, selon Montessori, par une succession de périodes au cours desquelles il montre une sensibilité particulière à quelque chose, développe plus facilement certaines aptitudes et s’intéresse plus intensément à certains exercices. C’est ce qu’on appelle « les périodes sensibles. »

 

Les périodes sensibles

 

Il existe plusieurs périodes sensibles plus ou moins présentes selon l’âge de l’enfant: celle du mouvement, celle du langage, celle de l’ordre, du social…

 

 La période sensible au langage débute dès la naissance. L’enfant s’imprègne et s’exerce à répéter les sons entendus autour de lui.

La période sensible au mouvement  se caractérise par une soif de découvertes où le corps entier se met en mouvement pour explorer.

La période sensible à l’ordre est décrite lorsque l’enfant manifeste une sensibilité particulière lorsque ses repères sont bouleversés.

La période sensible au social, l’enfant imite le comportement des autres et se construit son image en tant qu’individu, membre à part entière d’un groupe.

 

 

L’enfant dans une classe Montessori, va choisir son activité pour répondre au plus prés de son besoin. Cependant, cette liberté de choix est toute relative car rien n’est laissé au hasard, rien n’est plus ordonné et plus discipliné qu’une école Montessori.

Rythme des apprentissages

                            « A savoir attendre, il y a tout à gagner ». Maria Montessori

 

L’enfant a besoin de temps et d’espace pour lui, pour apprendre, pour observer, se reposer. Il est important de respecter la démarche naturelle de l’enfant.

 

Notre devoir est de ne pas presser le mouvement et de lui laisser le temps qu’il lui faut. Le respect des rythmes de chacun est essentiel. Les enfants sont tous différents, du fait de leur personnalité d’une part et du milieu dans lequel ils ont été élevés d’autre part.

 

Le rythme des apprentissages ne peut pas être le même pour tous.

 

Une mixité d'âges

 

Contrairement aux idées reçues, l’hétérogénéité des âges est un atout. Les grands aident spontanément les petits et les petits observent les grands avec attention. La classe devient un lieu d’émulation, de liberté et d’expression des potentiels, d’interactions sociales riches, d’émancipation pour tous. L’entraide et la coopération y sont spontanées.

EMAA | 112 chemin de la noue | 74380 Cranves-Sales

info.emaa74@gmail.com | +33 (0) 9 83 54 77 77